Les pelouses nécessitent un entretien régulier pour rester belles. Afin d’éliminer le chaume de la pelouse, la scarification est indispensable. Il s’agit de faire des incisions dans le sol pour enlever le feutrage de la pelouse.

Pourquoi faut-il scarifier la pelouse ? Qu’elle est l’intérêt ?

Les mousses et autres mauvaises herbes qui poussent à plat le long du sol ensablent la couche de feutre au fil du temps. Une couche de feutre se forme lorsque les micro-organismes du sol ne parviennent pas à décomposer la matière organique assez rapidement : si elle s’accumule constamment, elle forme une couche barrière. L’eau, l’air et les nutriments ne peuvent pas atteindre les herbes en raison d’un blocage de leur approvisionnement.

En conséquence, les racines s’aplatissent, la résistance de l’herbe diminue rapidement et le gazon devient sensible aux maladies des pelouses.

La scarification permet donc permet donc d’entretenir votre pelouse en l’aérant, ce qui « brise » cette couche barrière et permet de donner beauté et rigueur à votre gazon. Pour avoir toujours un beau jardin, il faut donc de temps en temps l’aérer.

Quand faut-il scarifier son gazon ? A quelle période ?

Il est préférable de scarifier tôt dans l’année, lorsque la croissance des plantes est en pleine floraison, plutôt que tard dans l’année.

Quel est le meilleur moment pour scarifier la pelouse ? il y a deux périodes optimales pour la scarification :

  • La scarification est idéal entre début avril et fin mai
  • La scarification en automne est également une période optimale, entre mi-septembre et mi-octobre.

Après la scarification d’automne, il faut attendre au moins quatre semaines pour que les brèches et les dégâts se referment. Techniquement parlant, la scarification implique l’utilisation d’outils/de couteaux coupant verticalement afin de soulever l’accumulation excessive de feutre.

En raison de grave sécheresse qui nous attend de plus en plus en été, le scarifiage en l’absence d’arrosage pourrait provoquer une scarification excessive.

À quelle fréquence faut-il scarifier ?

Il faut utiliser un scarificateur une ou deux fois par an, en fonction de la quantité de mousse dans la pelouse, pour assurer une aération équilibrée du sol.

Scarifier la pelouse au printemps

Le moment idéal pour scarifier est la période où le sol se réchauffe à nouveau. Ensuite, on peut procéder à la fertilisation de printemps.

Scarification du gazon en automne

La scarification peut également être effectuée au début de l’automne si le chaume est important. La fertilisation doit également suivre en automne.

Comment scarifier sa pelouse ?  Les étapes à suivre

Pour que votre gazon profite pleinement de la fertilisation, laissez-la reposer pendant 10 à 14 jours. Il est maintenant temps pour le gazon d’affronter les épreuves qui l’attendent.

La procédure suivante permet une scarification efficace, mais douce :

  1. Préparez la pelouse à l’avance en la tondant aussi bas que possible (le plus bas niveau de votre tondeuse.
  2. Il est nécessaire que le sol soit sec avant de procéder à la scarification. (Ne pas scarifier l’herbe humide)
  3. Il est recommandé de régler le scarificateur à 3 ou 4 millimètres.
  4. Scarifiez la zone en guidant le scarificateur dans le sens de la longueur, sans interruption
  5. Ensuite, vous devez scarifier dans le sens opposé (sens de la largeur)
  6. Les résidus (chaume de la pelouse) qui ont été détachés par le scarificateur doivent être soigneusement ratissés. Le râteau peut être utilisé pour balayer les déchets.
  7. Tondez à nouveau le gazon si vous le souhaitez (optionnel). Cela peut permettre de ramassez les détritus si elle est équipé d’un bas récupérateur.
  8. Après la scarification, arrosez votre pelouse si possible.

En vidéo : comment scarifier son gazon

Qu’elles sont les types de scarificateur :  scarificateur manuel / scarificateur électrique / scarificateur thermique

Il existe trois types de machines destinées au scarifiage du sol :

Scarificateur manuel / Scarificateur à main :

Scarificateur manuel / Scarificateur à main

Les scarificateurs manuels peuvent avoir l’apparence d’un râteau. Il existe des machines que l’on peut pousser sur la pelouse car elles sont équipées de roues. Vous devez ramasser le chaume à la main avec ce modèle car il ne dispose pas d’un cylindre pour recueillir les débris. Les scarificateurs manuels conviennent mieux aux pelouses de petite surface en raison de leur fonctionnement manuel.

Surface conseillé : jusqu’à 100 m²


Scarificateur électrique

Le modèle électrique est une machine plus perfectionnée qui peut couper dans le sol, retourner légèrement la pelouse et ramasser le chaume de surface.

Pour les pelouses de taille moyenne, ce type de scarificateur est idéal, car il nécessite peu d’entretien et ne doit être nettoyé qu’une fois par an. Ils sont plus silencieux que les modèles thermiques

Surface conseillé : jusqu’à 600 m² (les modèles électriques sont en train de faire des grands progrès et pourraient bientôt etre aussi puissant que les modèles thermiques)


Scarificateur thermique

Les modèles fonctionnant au gaz sont destinés aux grandes pelouses. La scarification et l’aération des pelouses nécessitent moins de passages avec les tondeuses à moteur puissant. En revanche, un scarificateur thermique nécessite plus d’entretien pour rester en parfait état.

Surface conseillé : plus de 600 m²

Quel est le meilleur temps (météo) pour scarifier ?

Il est nécessaire que le sol soit sec avant de procéder à la scarification. Le sol ne doit pas être scarifié s’il est humide. Les températures doivent être comprises entre 15°C et 20°C pendant la journée.

À quelle profondeur faut-il scarifier la pelouse ?

Une profondeur maximale de 3 mm est recommandée pour la scarification de la pelouse.

Comment fonctionne la Scarification ? A savoir (conseils)

Le gazon est coupé le plus court possible dès que le sol est sec. Elle est scarifiée à l’aide d’un scarificateur motorisé ou manuel afin d’éliminer l’herbe morte, la mousse et le feutre qui s’est développé sur la pelouse. Si le gazon est envahi par la végétation, le scarificateur permet de dégager les débris et de les retirer.

La scarification est un terme technique qui désigne le fait de couper l’excès de feutre à l’aide de lames placées verticalement. À une profondeur d’environ 3 mm, elles découpent le feutre sur la cicatrice. Il faut faire attention à ne pas marquer trop profondément dans le sol avec un scarificateur. Même un centimètre est beaucoup trop.

Tous les scarificateurs sont équipés de lames tranchantes : veillez à ce que les lames n’entaillent pas le sol, mais l’effleurent seulement. Le scarificateur s’use énormément s’il pénètre trop profondément dans le système racinaire de la pelouse. Conçues pour une profondeur de deux à trois millimètres, les lames du scarificateur ne doivent pas couper l’herbe plus profondément que cela.

Si vous le pouvez, travaillez le terrain dans le sens de la longueur, puis de la largeur. Ne restez pas trop longtemps au même endroit, mais déplacez la machine de manière régulière. Ensuite, si le scarificateur n’est pas équipé d’un sac de ramassage, enlevez le chaume de la pelouse.

Le gazon fortement si vous plantez des semences fraîches dans les endroits dénudés, et il faut marcher un minimum sur la zone jusqu’à ce que les semences prennent racine.

Autre article jardinage : pour partir de zéro, voir le guide pour planter des rouleaux de gazon naturels.