L’eau est une ressource précieuse qui se fait de plus en plus rare sur la planète. En effet, les besoins en eau de l’homme ne cessent d’augmenter alors que les ressources disponibles sont identiques, voire en danger de dégradation. Il faut donc en faire une gestion responsable. Dans cette optique, la récupération de l’eau de pluie est une solution durable et écologique pour réduire la dépendance à l’approvisionnement en eau potable. Découvrez ici comment l’utiliser sainement.

L’arrosage du jardin et des plantes d’intérieur avec l’eau de pluie

La pluie est source d’eau gratuite pour arroser votre jardin et vos plantes d’intérieur. Pour en profiter pleinement, vous devez installer une cuve de récupération. Ensuite, vous mettez en place un collecteur d’eau sur votre gouttière et vous la reliez au récipient. Ainsi, vous capturez l’eau qui tombe sur les toits. Vous pouvez alors constituer facilement une réserve d’eau de pluie. Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans la commercialisation de cuves de stockage que vous pouvez contacter pour avoir le matériel nécessaire. Que ce soit des cuves à eau à enterrer ou des filtres, vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur le marché. Il suffit de tenir compte des conditions spécifiques de votre maison lors du choix.

Comme vous pouvez le voir sur direct-cuves.fr, que vous soyez un jardinier professionnel ou un particulier, un bon usage de cette ressource gratuite réduit considérablement votre demande en eau potable. À titre illustratif, un paysagiste qui possède une surface cultivée de 200 m² et qui se sert uniquement de l’eau de pluie pour l’arroser fera une économie de près de 200 euros par an. De plus, cette eau renferme des nutriments naturels tels que l’azote, le phosphore et le potassium qui sont bénéfiques pour la croissance des plantes. Contrairement à celle du robinet qui peut contenir des produits chimiques comme le chlore, l’eau de pluie est douce et non traitée. Elle est alors un choix idéal pour arroser les plantations.

cuve récupération eau de pluie pour arroser le jardin

Alimentez vos toilettes et votre lave-linge pour économiser l’eau potable

Selon l’arrêté du 21 août 2008, il est possible de faire usage de l’eau de pluie pour alimenter votre lave-linge à condition qu’elle soit bien désinfectée. Vous devez également réaliser quelques démarches administratives pour vous assurer de la conformité et de la viabilité de votre projet auprès des autorités compétentes. Par exemple, votre toiture ne doit pas contenir de substances nocives comme l’amiante, le ciment ou le plomb. De plus, pour utiliser l’eau de pluie à l’intérieur de la maison, il est nécessaire de mettre en place un système de collecte et de filtration adéquat.

Les gouttières doivent être installées sur le toit et dirigées vers une cuve de stockage. Celle-ci doit être enfouie dans le sol ou mise dans votre sous-sol, selon les préférences et les contraintes d’espace. Il faut pareillement un dispositif de filtration pour éliminer les contaminants et les impuretés de cette ressource naturelle. Il doit être installé au niveau de la descente et du collecteur pour empêcher les débris de rentrer. Ainsi, vous garantissez sa qualité et sa sécurité pour un usage domestique.

Récupération d’eau de pluie : lavage de voiture et nettoyage des extérieurs sans gaspiller

Le lavage de voiture et le nettoyage des surfaces extérieures nécessitent souvent une grande quantité d’eau. Pour réduire votre consommation d’eau potable, il est préférable d’utiliser l’eau de pluie que vous stockez grâce à votre dispositif de récupération. Pour ce faire, il suffit de connecter votre système à vos tuyaux d’arrosage ou à votre matériel de nettoyage. Pour tirer véritablement profit de votre installation, vous devez vous procurer des équipements de bonne qualité. Il est aussi nécessaire d’entretenir régulièrement votre dispositif de stockage pour sa durabilité.

L’utilisation de l’eau de pluie dans les systèmes de refroidissement et de chauffage

L’eau de pluie a une très faible dureté. Elle peut alors être utilisée directement pour les systèmes de refroidissement évaporatif sans nécessiter la mise en place d’équipements, comme les adoucisseurs. Dans les installations industrielles et les systèmes de climatisation, pour dissiper la chaleur qui est générée par les processus de rafraîchissement, les tours de refroidissement sont couramment utilisées. Traditionnellement, celles-ci se servent de grandes quantités d’eau potable pour évaporer la chaleur excédentaire. Or, il est possible de faire usage de l’eau de pluie. Cette alternative est très bénéfique pour les entreprises. En effet, elles pourront réduire leur dépendance à l’eau propre et diminuer l’impact environnemental de leurs opérations. Cette exploitation peut aussi contribuer à prévenir la formation de dépôts minéraux et de biofilms.

De plus, les systèmes de chauffage géothermique utilisent la chaleur naturelle du sol pour chauffer les bâtiments pendant les mois les plus froids. Dans ce contexte, il est possible de faire usage de l’eau de pluie comme fluide caloporteur. Pour ce faire, il convient d’alimenter en partie ces installations avec cette ressource naturelle et gratuite afin de transférer la chaleur du sol vers le système de chauffage.